« Libres comment ? Ensemble ! »

En route vers le Sommet

En route vers Erevan pour le XVII Sommet de la Francophonie, c’est à Genève que se sont réunis les jeunes venant de tout l’espace francophone du 17 au 19 septembre 2018. Le Palais des Nations, lieu emblématique et chargé d’histoire, a ouvert ses portes pour accueillir la 2ème Conférence internationale des jeunes francophones.

«  Libres comment ? Ensemble ! » Plus de 200 jeunes ont réfléchi sur cette idée  que l’on entendait revenir à plusieurs reprises pendant toute la conférence. Ils ont également échangé sur différents sujets importants: formules de réussite, mobilité des jeunes, inclusion économique et financière des jeunes, marchés de l'emploi, emplois verts etc. Dans son discours d’ouverture officielle,  la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie Mme. Michaëlle Jean a souligné le rôle important de la jeunesse dans l'espace francophone. Elle a également partagé ses impressions suite à ses échanges avec la jeunesse arménienne au cours de sa dernière visite effectuée à Erevan.

Après cette ouverture officielle, les participants ont directement commencé à travailler en ateliers thématiques. Ceux-ci leur ont permis de découvrir le monde numérique des start-ups, de créer des produits radiophoniques sur le sujet du«  Vivre ensemble », de connaître les rôles importants et les caractéristiques principales d'un vrai décideur etc. Des tables rondes, des discussions, des échanges : les journées étaient vraiment très chargées. Malgré leurs différences, ces jeunes avaient beaucoup de points communs. Ils étaient tous réunis autour des mêmes valeurs, ils voulaient tous vivre ensemble en paix et en harmonie. Ils voulaient prouver encore une fois que la jeunesse est la force motrice d'une société, que sa voix doit être prise en compte et entendue. Et comme l’a dit dans son discours, le premier jour de Conférence, Michael Moeller, directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève: «Les jeunes sont les décideurs de demain, mais si on attend, ils seront vieux…».

Dans le cadre de la session plénière intitulée « Parole aux jeunes», la délégation arménienne a présenté la révolution de velours en Arménie, l’engagement et le rôle de la jeunesse arménienne dans ces événements. La présentation a été suivie d’un petit flash mob lorsque tous les participants ont levé les mains, en applaudissant et en reproduisant l’un des gestes devenus symboles de cette révolution.

«Les jeunes sont les décideurs de demain, mais si on attend, ils seront vieux…».

Mais le temps fort de cette rencontre était l’élaboration d’une Déclaration devenue l’objet de vifs débats. Le document devrait contenir trois chapitres traitant de l’enseignement et de la formation, du chômage et de l’entrepreneuriat des jeunes, ainsi que du vivre ensemble. La jeunesse francophone a exprimé sa ferme volonté d’y ajouter un quatrième chapitre sur le réchauffement climatique, en montrant ainsi sa sensibilité pour les questions écologiques.  Rappelons que cette Déclaration des jeunes francophones, adoptée à l’issue du CJF, sera soumise aux Chefs d'État et de gouvernements lors du XVIIe Sommet de la francophonie à Erevan.         

Lire plus sur le sujet: https://www.francophonie.org/2e-Conference-des-jeunes.html

 

Région

Cette monographie de Tigrane Yégavian est riche et instructive, et intervient à point nommé pour...
Deux mois après que le Premier ministre arménien ait déclaré de manière controversée que « Le...
A l’occasion des élections législatives israéliennes anticipées d’avril 2019, l’historien du Proche...

Partenaires

Médias partenaires