Du potentiel caché des vacances familiales “chez soi”

EDITO DU MOIS
06.07.2021

Les vacances commencent : hourra des enfants et des jeunes. Des parents aussi ? Pas toujours évident pour des adultes bien occupés de trouver des solutions pour occuper les trois mois de pause de leur progéniture. Et encore moins quand les frontières sont partiellement fermées et que les bourses sont légères…

Il y a bien sûr LA solution, la famille proche, à commencer par les grands-parents. Ou un séjour au village. Pour les plus nantis les clubs ou les camps de sports, de natation, de bricolage, de musique, voire d’apprentissage d’une langue ou de l’informatique. 

Par Monique Bondolfi-Masraff, présidente de KASA 

Mais il existe une voie encore peu explorée, les voyages en famille dans le pays même, à la découverte d’une région, partiellement à pied ou à vélo, avec logement en B&B ou en camping. Dont il vaut la peine d’explorer tous les avantages.

Tout d’abord un temps de rencontre différent : sans leçons, sans contraintes, loin des soucis et du stress quotidien. Ensuite une belle occasion de se découvrir les uns les autres sous un jour nouveau tout en se faisant du bien. Pourquoi ne pas demander aux jeunes d’assurer une bonne partie de l’organisation de votre circuit, leur apprendre à lire une carte et à faire des recherches sur internet pour repérer un site et en connaître l’histoire, leur confier un budget en leur demandant de faire les achats pour des pique-nique, leur demander de planter la tente, voire d’organiser une veillée ou un jeu de piste ? Et d’élargir le cercle familial à des amis de vos enfants, en essayant en contrepartie de vous ménager quelques jours seuls, vos enfants étant à leur tour invités ? De proposer à votre progéniture de tenir le journal des vacances, agrémenté des photos qu’ils prendront, et de leur conférer un rôle de grand reporter ? Ou d’imaginer une semaine thématique « sous le signe de, dans la peau de… » Voire d’offrir vos services à un paysan, moyennant logis et couvert, ou à un artisan, et de découvrir, surtout si vous êtes citadin, un tout autre mode de vie ? 

Et si vous n’avez pas la possibilité ou l’envie de quitter votre domicile, que diriez-vous d’utiliser ce temps particulier pour élargir les compétences et les horizons de vos enfants ? Leur demander de préparer un repas simple, de vous aider à repeindre une pièce de votre logis ou à en changer la décoration ; leur suggérer de découvrir la bibliothèque de votre quartier, de reprendre contact avec un copain parti à l’étranger et de commencer un échange de correspondance, d’interviewer des personnes âgées pour récolter leurs souvenirs ou de faire la lecture à une personne malvoyante… Ou de de trouver des amis pour monter un spectacle dans la cour de votre immeuble : une pièce de théâtre, un sketch, un concert, en les aidant à trouver les moyens de finaliser leur projet : matériel, costumes, lieu, conseils, encouragements divers. De créer une équipe sportive et d’organiser des tournois :  badminton, volley, football… Voire de mettre sur pied une animation pour les plus jeunes : atelier de contes, de mime, de chant, de danse, de peinture. Bref de profiter de cette période hors contraintes scolaires pour lancer un projet un peu fou, qui les nourrira tout en vous permettant de découvrir une nouvelle facette de vos « petits », peut-être bien plus mûrs que vous ne l’imaginez habituellement. 

Mais, quoi que vous choisissiez, faire confiance à vos jeunes et leur confier progressivement de nouvelles responsabilités en les ouvrant à la solidarité au-delà du cercle familial, une bonne manière de les amener à dépasser leurs petits problèmes quotidiens.  Et surtout profiter de ce moment différent pour les écouter, comprendre ce qui les habite et leur proposer des pistes de réflexion, en réponse aux questions parfois confuses qu’ils se posent face à un avenir dont ils ont bien de la peine à cerner les contours. 

Vacances - de la racine « vacat », qui évoque le vide. Temps déroutant ou emprunt de nouvelles routes pour recharger ses batteries en renouvelant son regard ?